29, boulevard Edgar Quinet 75014 PARIS - France
+33 (0)9 73 01 10 03

Un café & du WiFi public , oui mais pas n’importe comment …

Pour améliorer l’accueil, les services rendus et fidéliser votre clientèle, vous avez peut-être décidé de proposer un accès à votre WiFi au sein de votre établissement.

Vous ne le savez peut-être pas mais lorsque vous décidez de délivrer un accès WiFi public à votre clientèle vous devez respecter une loi relative à la lutte contre le terrorisme de 2006, mise en œuvre par le décret du 24 mars 2006.

Récemment, nous avons pu constater que la justice devenait de plus attentive au respect de cette législation (article  presse) Des patrons de bar en garde à vue pour avoir proposé du Wi-Fi à leurs clients

wifi légal

Mais que dit cette loi ?

Cette loi impose à toute personne délivrant un accès WiFi public de conserver les données de connexion pendant une durée de 12 mois. Le responsable de l’établissement doit être en mesure de répondre aux réquisitions judiciaires en fournissant notamment les logs de connexion en cas de besoin de recherche, de constatation et de la poursuite des infractions pénales.

Alors comment faire ?

Et oui à chacun son métier ! Il n’est pas chose aisée de respecter cette loi lorsque vous n’êtes pas de la partie. C’est pourquoi, les opérateurs WiFi sont là pour vous accompagner.

WiFi public et aspect légal, NomoSphere vous accompagne !

NomoSphère, qui a intégré les sociétés Q-SPOT et ADAEL, est un Opérateur WiFi spécialiste des sites recevant du public ; mettre en place et opérer un réseau WiFi public par le biais d’un opérateur spécialisé comme NomoSphère permet de se décharger de toute tâche technique et juridique, et de bénéficier d’un service de classe professionnelle.

Pour toute connexion WiFi, votre clientèle devra passer par un portail qui se chargera de récupérer automatiquement des données de connexion. Légalement, nous ne sommes pas tenus de récolter des données nominatives, nous devons pouvoir dire à la justice quel équipement s’est connecté à quel moment. La connexion peut donc être simplifiée pour davantage de fluidité.

portail nomosphere

L’avantage c’est que nous endossons intégralement la responsabilité juridique pour votre compte, et répondons évidemment aux sollicitations judiciaires qui sont de plus en plus nombreuses.

NomoSphère , pour quelques euros par mois dans le cadre d’un hotspot de base situé dans un bar ou un restaurant, se charge donc de la sauvegarde des logs de connexion, de leur conservation pendant la durée légale et des réquisitions judiciaires,  mais également du monitoring des équipements WiFi.

Gardez l’esprit léger grâce à Nomosphere et surfez en toute légalité !

Leave a reply